هذا هو السبب في أن الكتاب لا يزال أمامه مستقبل مشرق

[Social_share_button]

المتابعون

Isabelle Monnart


نشرت

الجمعة 15 مارس 2019 إلى 11h02

- تحديث

الجمعة 15 مارس 2019 إلى 11h02

Livres/BD


Michel Bussi, deuxième auteur français le plus lu, se réjouit du bel avenir des raconteurs d’histoires.

À l’occasion du Salon du livre de Paris, le Centre national du livre et Ipsos ont dévoilé les chiffres d’une enquête menée en France sur les habitudes de lecture dans l’Hexagone. Et, à l’heure où l’on dit le livre moribond, ils sont pour le moins étonnants : 88 % des personnes interrogées se disent spontanément lectrices, 92 % ont lu au moins un livre durant l’année écoulée et la moyenne se situerait autour de… 20 livres par an !

Michel Bussi, dont le dernier roman, J’ai dû rêver trop fort, s’est immédiatement hissé (…)

هذه المقالة ظهرت لأول مرة https://www.dhnet.be/medias/livresbd/voici-pourquoi-le-livre-a-encore-de-beaux-jours-devant-lui-5c8a8a3f7b50a60724c27529