يستقيل نائب العمدة و 12 من أعضاء مجالس المدن الذين يخدمون في الخدمة من CPDM لـ MRC

[Social_share_button]

Essoh Epoh Brunot, le premier adjoint au maire de la Commune de Baré-Bakem et 12 autres conseillers municipaux encore en fonction, ont démissionné, selon des documents ci-joints, du parti au Pouvoir pour rejoindre le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

image MRC pour Illustration – (c) DR

Sur les 25 conseillers municipaux que compte cette commune du département du Moungo dans la région du Littoral gérée par le Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (RDPC) il n’en reste plus que 12.

Les 13 démissionnaires évoquent des « raisons personnelles portant exclusivement sur le choix partisan et l’affirmation du militantisme vu sur le prisme du service au profit des populations ».

Cet autre « tsunami » au sein du RDPC au profit du parti de Maurice Kamto, arrive après des démissions toutes aussi spectaculaires les unes que les autres de Nkongsamba, Loum, Mbanga, Mombo toujours dans le même département du Moungo.

Ce qui annonce d’ores et déjà les couleurs des prochaines élections municipales, législatives et régionales qui auront officiellement lieu avant la fin de cette année 2019 sur l’ensemble du territoire du Cameroun.

Doc 1

Doc 2

Doc 3

هذه المقالة ظهرت لأول مرة https://www.lebledparle.com/actu/politique/1107043-documents-un-adjoint-au-maire-et-12-conseillers-municipaux-en-fonction-demissionnent-du-rdpc-pour-le-mrc